SUNSET - 2H

Promo !

SUNSET CAP FERRET - 2H

Le principe : En randonnée, c'est vous qui pilotez ! Vous suivrez avec votre jet un moniteur diplômé sur tout le parcours. La vitesse est limitée à 20 noeuds sur le Bassin d'Arcachon.

Le parcours : Direction le Moulleau, arrêt sur la célèbre Dune du Pyla. Vers le Cap Ferret, arrêt sur l’eau, baignade pour les plus courageux, puis tour de l'Ile. Coupe offerte au retour !

225,00 € TTC


Jusqu'au 10 Décembre : -15%

Ajoutez cette randonnée au panier, la remise s'appliquera automatiquement !
Achat à utiliser sur la saison 2023.


Prix par jet (1 ou 2 personnes max. sur un jet)

Durée : 2H / 50km environ

Moyens de paiement

  •  Horaires de départ :

    > Juin et Septembre : départ 18h ou 18h30 (selon disponibilités). 

    > Juillet et Août : départs jusqu'à 19h (selon disponibilités).  

    Pour des départs en matinée ou en après-midi : voir la formule classique en cliquant ici !


    Offrez cette randonnée à vos proches en choisissant l'option bon cadeau lors de la commande !

    Pour prendre rdv : 05 57 15 35 04 !


    L’ensemble de la navigation se déroule à une limite de 500 mètres du rivage.

    Conditions requises : 16 ans révolus pour pouvoir piloter. Mesurer minimum 1m20 pour accompagner. Aucun permis nécessaire !

    Randonnée en jet ski sans permis encadrée par des moniteurs diplômés. 

    Validité 1 an.

  • La dune du Pilat

    Aux XVIIe et XVIIIe siècles, les dunes modernes ont enseveli, sous cinquante à soixante mètres de sable, les anciennes dunes paraboliques, pour devenir la grande «dune de la Grave». À la fin du XIXe siècle, la dune de la Grave enfouie par 20 à 30 m de sable, atteint 115 vers 1910 et prend le nom de dune du Pilat. La Grande dune du Pilat s’est édifiée entre 1826 et 1922 alors que le trait de côte reculait de plus de 500 m. La végétation qui recouvrait le versant au vent de la dune de la Grave a été détruite, permettant le vannage et le transport des sables vers le sommet de la dune.La notoriété de la plus haute dune d'Europe n'a fait que croître au cours des dernières décennies. Près de deux millions de visiteurs se hissent chaque année à son sommet, ce qui en fait l'un des sites naturels les plus visités de France.

  • Les cabanes Tchanquées

    Une des premières cabanes tchanquées de l'île aux oiseaux fut construite en 1883 par l'ostréiculteur Martin Pibert pour surveiller ses parcs à huîtres. Une tempête la renversa en 1943, mais ses piliers en bois sont encore visibles à marée basse. En 1945, une autorisation fut donnée à un charpentier-menuisier d'Arcachon de construire une «habitation de plaisance» non loin de l'emplacement de celle qui venait d'être détruite, c'est une des cabanes que nous connaissons aujourd'hui. La seconde fut construite en 1948 par un entrepreneur en bâtiments, Julien Longau. Le Conservatoire du Littoral, à qui le site appartient, en a donné la totalité en gestion à la commune de La Teste-de-Buch, qui dispose d'une autorisation d'occupation temporaire sur une des cabanes tchanquées.

  • Le phare du Cap Ferret

    Le premier phare du Cap-Ferret a été envisagé dès 1792. Il ne fut construit que tardivement et mis en service en 1840. C'était une tour de 47,7 m pour une élévation de 51 m. L'électrification eut lieu dès 1929. En août 1944, avant d'évacuer le Cap-Ferret, le phare a été détruit. Un deuxième phare a été rebâti rapidement et mis en service en 1947 à la pointe de la presqu’île. L'inauguration eut lieu le 7 août 1949. Le nouveau phare reprend les plans de l'ancien. La tour est de 52,1 m pour une élévation de 62 m avec un feu à éclats rouges toutes les 5 secondes. La porte d'entrée, en avant-corps, est surmontée d'un fronton reprenant les millésimes des mises en service (1840 et 1947).

  • Plage d'Arcachon

    La station bénéficie d’un site exceptionnel au sein du Bassin d’Arcachon avec plus de 7 km de plages de sable fin! Les plages d’Arcachon, en plein centre ville célèbre pour ses tentes bleues, mais aussi les plages d’Eyrac, des Abatilles, du Moulleau et Pereire vous accueilleront à merveille tout l'été. Trois jetées, Thiers, Eyrac et Legallais ponctuent le boulevard-promenade du front de mer, formant ainsi une véritable croisette de l'Atlantique !